RSE Lib

Association des acteurs de la Responsabilité Sociétale

Rapport mondial 2015 : Pertinence des droits humains dans les moments difficiles

Droits Humains rapport 2015La protection des droits humains est une issue dans les situations de crise et de chaos

Les gouvernements commettent une grave erreur lorsqu’ils délaissent les droits humains dans leurs réponses à de graves défis sécuritaires, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui, à l’occasion de la publication de son Rapport mondial 2015.

Cette 25e édition annuelle du Rapport mondial de Human Rights Watch, examine les pratiques en matière de droits humains dans plus de 90 pays. Dans son introduction, le Directeur exécutif Kenneth Roth montre à quel point l’approche consistant à « serrer les rangs » en ignorant les droits humains adoptée par de nombreux gouvernements au cours de l’année tumultueuse qui vient de s’écouler, est contre-productive.

« Les violations des droits humains ont joué un rôle prépondérant dans le déclenchement ou l’aggravation de bon nombre des crises actuelles », a déclaré Kenneth Roth. « Or, pour résoudre ces crises, il est essentiel de protéger ces droits et de tenir les auteurs de violations pour responsables de leurs actes dans un cadre démocratique. »

Dans la version abrégée en français, le rapport examine les pratiques en matière de droits humains dans plus de 90 pays.

En France (extrait du rapport)

  • Le gouvernement n’a pas procédé à des réformes approfondies visant à remédier aux contrôles d’identité abusifs effectués par la police, notamment au profilage ethnique.
  • Les expulsions de Roms vivant dans des campements illicites se sont poursuivies, les associations de défense des droits humains signalant que 10 355 personnes avaient été expulsées entre janvier et septembre 2014, dans la plupart des cas en l’absence de solution alternative adéquate de relogement.
  • Des centaines de migrants et de demandeurs d’asile ont été expulsés de campements de fortune dans la région de Calais en mai et juillet. Dans la plupart des cas, les autorités n’avaient pas prévu de logement alternatif adéquat.
  • En juillet, le parlement a voté une nouvelle loi sur l’égalité entre les femmes et les hommes qui comprend des mesures visant à encourager le congé de paternité, à protéger les victimes de violence domestique et à assurer l’égalité salariale entre les hommes et les femmes. La nouvelle loi supprime par ailleurs la disposition exigeant que les femmes demandant l’avortement se trouvent dans « une situation de détresse ».
  • En juillet, le gouvernement a interdit plusieurs manifestations pro-palestiniennes et une manifestation pro-israélienne pour des raisons d’ordre public, en violation du droit à la liberté d’expression et de réunion.
  • En juillet, un restaurant cacher de Paris a été attaqué. Non loin de là, à Sarcelles, une épicerie cacher et une pharmacie appartenant à des juifs ont été incendiées, sur fond d’émeutes ayant éclaté après l’interdiction d’une manifestation pro-palestinienne.
  • En octobre, un homme est décédé lors d’une manifestation contre la construction d’un barrage dans le Tarn.
  • Une loi de décembre 2013 autorisant une surveillance gouvernementale étendue des communications, en violation du droit à la vie privée, a suscité très peu de débat public.

L’intégralité de l’article ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 4 février 2015 par dans Revue de Presse.
Follow RSE Lib on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :