RSE Lib

Association des acteurs de la Responsabilité Sociétale

Quel avenir pour le reporting et les données extra-financières ?

Reporting extra financierLe reporting de la performance en matière de responsabilité sociale et environnementale est un sujet à part entière, stratégique tant pour la communication que pour le pilotage de la performance opérationnelle et des risques QHSE en interne.

Mais à l’heure du Big Data, des nouveaux modèles économiques et des grands bouleversements sociétaux qu’en sera-t-il dans quelques années ?

Par Clément Guillon, Directeur Général Délégué, Verteego

Les articles 75 et 225 du Grenelle II de l’Environnement sur le reporting carbone et la transparence RSE, l’émergence du Reporting Intégré mais également la multiplication des cadres de communication volontaire d’information extra-financière (Global Reporting Initiative, Carbon Disclosure Project,…) dits de type soft laws comme les demandes de grands donneurs d’ordres et d’agences de notation, ou encore d’analystes financiers, poussent les organisations à se munir de données fiables sur leurs différents enjeux dits de responsabilité environnementale et sociale.

A la clé, on perçoit la nécessité d’être en capacité de répondre efficacement aux différentes demandes de façon opposable aux tiers, c’est-à-dire de manière crédible, argumentée et chiffrée. Une relecture des modes de traitement et de diffusion de ces informations désormais considérés comme «cœur business » semble de rigueur.

La communication extra-financière devient désormais multicanale elle aussi.

Le rapport de développement durable, grand support de communication des chiffres de l’année sur les indicateurs non financiers et exercice incontournable, ne peut plus se présenter, quand bien même intégré dorénavant au rapport de gestion, comme l’unique modalité de communication des chiffres de l’entreprise.

La lassitude généralisée devant les formats classiques mais surtout le manque d’adéquation avec les nouveaux usages des lecteurs (journalistes, ONG, clients, fournisseurs, actionnaires, salariés, candidats, territoires) pousse les entreprises vers des outils plus collaboratifs, plus ouverts et plus agiles.

En vue de matérialiser l’évolution de leurs effets positifs comme négatifs, les entreprises présentent ainsi :

  • portail de diffusion de bonnes pratiques (Danone)
  • calculateur d’impacts (UNIMEV)
  • plateformes de mise à disposition d’open data, infographies dynamiques, indices et autres outils de traitement et de visualisation de données

Qui sont autant de nouveaux moyens pour les directions touchant de près les thématiques de développement durable (Environnement, Qualité, Risques, RH, Finance, Marketing, Communication, Juridique, Sociétal…) d’interagir avec leurs parties prenantes sur des supports ergonomiques et surtout attrayants.

Dernier sujet et non des moindres, le triple résultat « People, Profit, Planet »

Qui se voit déséquilibré par les exercices de matérialité prônés notamment par l’ISO 26 000 et les cadres de reporting (version G4 de la Global Reporting Initiative) afin de réorienter les sujets au sein d’une réflexion de concertation avec les parties prenantes de l’organisation.

Les usages et la nécessité de piloter désormais des politiques d’innovation sur ces sujets bouleversent la donne. Les enjeux à piloter sont devenus mouvants et s’avèrent plus complexes à mesurer, comme par exemple la création d’emplois, la création de PIB ajouté au niveau territorial, ou encore les impacts sociaux sur les communautés locales.

Autant de thèmes nécessitant des méthodologies de calcul complexes et avides de données pour établir des résultats pertinents pour l’organisation !

Retrouvez l’intégralité de l’article ICI

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 17 décembre 2015 par dans Revue de Presse, et est taguée , .
Follow RSE Lib on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :