RSE Lib

Association des acteurs de la Responsabilité Sociétale

À quoi Servent les Normes ISO pour la Responsabilité Sociale des Entreprises

Normes RSEAlors que la RSE est un enjeu de plus en plus important dans les entreprises, beaucoup se demandent encore à quoi servent vraiment les normes ISO relatives au management social ou environnemental.

En quoi aident-elles à mettre en place un management plus responsable ? Sont-elles vraiment utiles ? Décryptage avec e-RSE.

Qu’est-ce qu’une norme ISO pour la RSE ?

Les normes ISO sont des « guides » publiés par l’International Organisation for Standardization (ISO), dans le but de créer des standards industriels, commerciaux et de management  pour les entreprises. Elle est composée de membres indépendants de 164 pays du monde qui travaillent ensemble à la création d’un corpus de « règles » qui permettent de faciliter le commerce entre les entreprises. Par exemple, la norme ISO10191:2010 décrit les standards à utiliser pour contrôler la conformité des pneus des voitures. Cela permet aux constructeurs, partout dans le monde, d’avoir un référentiel commun et donc de faciliter les échanges. Pour certaines des normes ISO, une entreprise peut ainsi obtenir une « certification » lorsqu’elle respecte tous les critères de la norme.

Les limites des normes ISO pour la RSE : l’exemple de l’ISO14001

Par exemple, certaines études ont mesuré que paradoxalement, dans des entreprises certifiées ISO1400, on constatait des niveaux de pollutions supérieurs à la réglementation environnementale. Pour le consommateur, la certification n’est donc nullement une garantie que l’entreprise fournit un produit ou un service « bon pour la planète » ou « bon pour la société ». En ce sens, les normes ISO sont différentes des nouveaux labels comme les B-Corps, qui exigent que les entreprises labellisées aient non seulement mis en place un processus de gestion, mais également qu’elles aient une performance environnementale et sociale positive.

Normes ISO, RSE et performances : quels liens ?

Malgré tout, l’intérêt pour les entreprises est relativement fort. On sait que beaucoup d’entreprises (notamment les grandes) sont des structures très inertes où le changement est souvent complexe à mettre en place.

Adopter les lignes directrices d’une norme ISO relative à la RSE permet d’initier des transformations progressivement, de façon incrémentale, petit à petit. Adopter une norme ISO devient aussi souvent une nécessité de business. Les marchés très matures comme l’Union Européenne ou l’Amérique du Nord considèrent de plus en plus les normes ISO comme des standards minimum de commerce. Par exemple, beaucoup de grandes entreprises exigent de leurs fournisseurs qu’ils soient certifiés ISO9001.

On manque encore un peu de recul pour savoir si la diffusion des normes ISO (et des autres normes internationales) permettra vraiment aux entreprises d’améliorer leurs impacts environnementaux, économiques et sociaux et de développer leur RSE.

Mais ce qui est sûr, c’est qu’elles posent les bases d’un monde des affaires ou ces problématiques comptent et où la RSE a un rôle a jouer.

Retrouvez l’article original ICI

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 6 février 2016 par dans Revue de Presse, et est taguée , .
Follow RSE Lib on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :