RSE Lib

Association des acteurs de la Responsabilité Sociétale

Où en est le Mécénat d’Entreprise en France ?

mécenatOù en est le mécénat d’entreprise en France ? Quelles sont les évolutions récentes ?

Retour sur le baromètre Admical/CSA sur les tendances du mécénat d’entreprise en France.

De plus en plus, les entreprises et les acteurs privés sont à la recherche de moyens pour contribuer au développement économique, à la vie sociale, au développement local… Bref, ces acteurs cherchent des moyens de mieux participer au bien commun et à l’intérêt général.

Parmi les moyens fréquemment mis en oeuvre dans ce cadre, on trouve en bonne place le mécénat.

L’idée est simple : il s’agit pour une entreprise d’aider via un soutien financier, humain ou matériel une ou des associations. Le mécénat peut-être simplement financier (via des dons) ou impliquer plus fortement les salariés de l’entreprise par exemple via le mécénat de compétences. Au-delà du bénéfice que peuvent en retirer les entreprises en termes d’image, c’est aussi un bon moyen de créer des passerelles de travail entre les différents acteurs (privés / publics / ONG / associations…).

Le mécénat en développement en France

Premier constat de l’étude 2016 : le mécénat d’entreprise continue à se développer en France.

À l’heure actuelle, 14% des entreprises ont mis en place un programme de mécénat, ce qui représente environ 170 000 entités (contre 12% dans la précédente étude).

De la même façon, le budget alloué globalement par les entreprises pour le mécénat a continué à augmenter, passant de 2.8 à 3.5 milliards d’euros. Parmi les entreprises engagées dans le mécénat, près de 8 sur 10 pensent pouvoir sinon augmenter, au moins stabiliser leur budget mécénat pour l’année prochaine.

Ce développement peut être le signe que les relations entre associations et entreprises se resserrent : des liens s’établissent, des collaborations se créent.

Comme on peut s’y attendre, les petites entreprises (TPE de moins de 10 salariés) comptent pour une majorité d’entreprises engagées dans le mécénat, mais le secteur reste dominé par les plus grandes entreprises (plus de 250 salariés), qui grâce à leur budget important représentent 60% des dépenses mécénat en France.

Le mécénat d’entreprise en France : qu’est-ce que c’est concrètement ?

Le mécénat, c’est avant tout le développement d’un partenariat entre une entreprise et une association.

Concrètement, en France, les entreprises s’associent principalement à quatre grands domaines : le social, la culture, le sport et l’éducation.

Le sport est le domaine où le plus d’entreprises s’investissent (48% des entreprises interrogées ont un programme de mécénat portant sur le sport). Il est suivi du Social (26%) et de la culture (24%).

En revanche, les problématiques environnementales n’arrivent que loin derrière, à l’avant dernière place avec seulement 4% des entreprises investies dans ce domaine.

Le sport reste donc le secteur roi, puisqu’il permet d’allier à la fois un aspect philanthropique (sensibilisation du public, soutien des programmes de santé et de sport, accessibilité…) mais aussi un aspect « marketing » en quelque sorte, en connectant l’entreprise à un public jeune et consommateur.

Au niveau du budget alloué, les choses sont un peu différentes. Les secteurs les plus soutenus financièrement sont

  • le social (17% du budget mécénat des entreprises en moyenne),
  • suivi de la culture (15%) et
  • de l’éducation (14%).

On constate donc que les entreprises s’investissent souvent dans plusieurs domaines à la fois puisqu’en moyenne, chaque entreprise a des partenariats de mécénat avec 1.7 domaines. Le phénomène est encore plus prononcé pour les grandes entreprises, qui ont plus de moyen et donc mettent en place des projets plus divers. Ainsi, la plupart des grandes entreprises sont liées à 5 domaines en moyenne.

Les tendances du mécénat d’entreprise en France

Le mécénat d’entreprise est aussi le symbole de plusieurs tendances de fond qui agitent les entreprises.

D’abord la tendance de la responsabilité : le mécénat s’inscrit généralement dans une politique de responsabilité d’entreprise, puisque les entreprises mécènes formalisent et développent plus leur stratégie RSE (32%) que les entreprises qui ne pratiquent pas le mécénat.

C’est l’un des signes de la prise de conscience du rôle social de l’entreprise. On constate également que les entreprises mécènes sont de plus en plus nombreuses à collaborer entre elles et à pratiquer le mécénat collectif (13%), notamment dans les grandes entreprises.

On peut voir dans ces tendances l’émergence d’un vrai écosystème de solidarité entre les entreprises et les associations, avec la prise de conscience progressive que ces acteurs ont des synergies à créer.

Enfin, un signe montre que le mécénat s’inscrit dans une action de longue durée : 49% des grandes entreprises effectuent un suivi et une évaluation de leurs projets de mécénat. Ces structures cherchent donc à comprendre les bénéfices de leurs actions, mais aussi leurs impacts en terme d’image.

Cela montre bien que le mécénat (comme les autres aspects de la RSE) s’inscrivent progressivement dans une logique stratégique pour les entreprises, et ne sont plus seulement des actions de communication.

Retrouvez l’article original ICI

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 8 mai 2016 par dans Etude, et est taguée , , .
Follow RSE Lib on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :