RSE Lib

Association des acteurs de la Responsabilité Sociétale

Informations extra-financières : Le temps de la maturité

 

Paper airplane in children hands on yellow background

Comment les entreprises intègrent la RSE dans leurs modèles d’affaires ?

Quels sont les objectifs affichés ? Quelles sont les innovations mises en œuvre ? Comment se situe la France par rapport à l’international ?

EY publie les résultats de son observatoire du reporting extra-financier des entreprises du SBF120.

Les grandes tendances à retenir :

EVOLUTION DE L’OFFRE

56% des entreprises qui publient des objectifs RSE (représentant 70% du CAC40 et 41% du SBF120) se sont fixées un objectif de développement d’offres de produits responsables.

« La multiplication des objectifs sur la conception d’offres de produits responsables ou encore sur la politique achats responsables démontre l’intégration croissante de la RSE au business » détaille Eric Duvaud, associé EY.

GOUVERNANCE RSE

55% des entreprises du CAC40 a mis en place un comité du Conseil d’Administration portant explicitement sur la RSE (contre 44% en 2014) et 65% intègre des critères RSE dans la rémunération des dirigeants.

ENJEUX RSE ET RISQUES

62% des entreprises du CAC40 annoncent avoir confronté les résultats de leur analyse de matérialité des enjeux RSE avec ceux de la traditionnelle cartographie des risques de l’entreprise.

« Néanmoins certains comités d’audit assistent encore à des présentations de résultats d’analyse de matérialité qui n’ont pas été mis en cohérence avec la cartographie des risques » explique Eric Duvaud.

REPORTING INTEGRE

Si seulement une dizaine de sociétés a publié un rapport intégré en 2015, les 2/3 des entreprises du CAC40 travaille en 2016 sur un reporting visant à rendre compte de leur stratégie de création de valeur pour les différentes parties prenantes.

L’AMF encourage cette démarche dans son rapport présenté le 17 novembre 2016 et indique « être favorable à l’intégration de ces réflexions au sein du document de référence »

PERFORMANCE DES ENTREPRISES FRANCAISES 

Si les entreprises françaises représentent seulement 4% du MSCI World (les 1636 plus grandes capitalisations des pays développés), elles figurent respectivement à hauteur de 12, 11 et 10% dans le premier quintile des notations de RobecoSam, de Sustainalytics et de l’ESG Disclosure de Bloomberg.

Retrouvez l’intégralité de l’article ICI

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 24 novembre 2016 par dans Etude, et est taguée .
Follow RSE Lib on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :