Laissez-vous taxer !

A Davos, 121 millionnaires ont accepté d’être davantage taxés pour réduire les inégalités.

La directrice générale d’Oxfam France, Cécile Duflot, a envoyé une lettre aux cent plus grandes fortunes de France pour les appeler à en faire autant.

Dimanche 26 janvier, dans le cadre du Forum économique de Davos, 121 millionnaires et milliardaires – «Les Patriotic millionaires» – ont publié un appel que vous trouverez ci-joint, pour demander à ce que leurs richesses soient davantage taxées pour réduire les inégalités. Parmi eux, Abigail Disney, l’ancien patron d’Unilever Paul Polman, le fondateur des conférences TED, Chris Anderson.

Ces 121, qui se désignent comme «les membres de la classe d’êtres humains la plus privilégiée qui ait jamais marché sur la terre», demandent à leurs gouvernements d’augmenter la fiscalité des plus grandes fortunes, et ce, «avant qu’il ne soit trop tard». Car oui, il y a urgence. Il a fallu attendre qu’une vingtaine de pays dans le monde s’embrasent contre l’accaparement des pouvoirs et des richesses par une minorité, contre la flambée du coût de la vie, contre la corruption et les connivences. Il a fallu attendre que les 1% les plus riches de la planète possèdent désormais plus du double des richesses cumulées de 90% de la population mondiale mettant en péril notre combat contre l’éradication de la pauvreté.

Oxfam France propose trois mesures clés pour répondre à l’urgence de la crise des inégalités :

 

  • Réorienter la politique fiscale en mettant davantage à contribution les plus grandes fortunes.
  • Mieux partager les richesses au sein des entreprises, pour retrouver des écarts de salaires décents (entre le PDG et le salaire moyen).
  • S’attaquer aux inégalités femmes-hommes en renforçant l’égalité professionnelle et en valorisant les rémunérations dans les métiers à prédominance féminine

 

Retrouvez l’article original ICI