RSE Lib

Association des acteurs de la Responsabilité Sociétale

De jeunes ingénieurs français mettent les voiles pour un tour du monde « Low-techs »

Jeunes diplomes mettent les voilesDe nos jours, le terme de « High-tech » est sans cesse martelé par les supermarchés et les publicitaires afin d’inciter les consommateurs à renouveler leurs appareils plus que de raison, au nom d’une technologie prétendument toujours plus performante, plus efficace.

Et si la clé de la prospérité se trouvait, à l’inverse, plutôt dans les « Low-techs » ? Découverte de ce concept écologique grâce à l’initiative inspirante du collectif Gold of Bengal.

Utiles, accessibles à tous et autonomes : voilà les caractéristiques fondamentales dont devraient être dotés chacun de nos appareils ménagers. Malheureusement, nous en sommes très loin. Bien au contraire, nos technologies sont souvent produites en masse avec une qualité, donc une durée de vie, qui laisse souvent à désirer. C’est en opposition à ces logiques consuméristes que le terme de « Low-tech » a récemment vu le jour. En pratique, les « Low-techs » incluent toutes les inventions populaires, dans la mouvance du « Do It Yourself », privilégiant les matériaux recyclés et dont l’impact environnemental est faible.

En prônant ainsi une durabilité des produits et une fabrication artisanale, ces « Low-techs » boycottent donc, sans même le savoir, le système d’obsolescence programmée et le culte de la quantité de nos sociétés modernes. Si elles sont aujourd’hui méconnues du grand public, des ingénieurs ne cessent pourtant de s’inspirer de ces inventions populaires afin de créer de nouveaux appareils qui pourraient bien révolutionner notre façon de consommer. La petite équipe du Gold of Bengal a donc décidé de parcourir le monde à la recherche de ces technologies ancestrales, pour les remettre au goût du jour.

Un tour du monde du Low-Tech

Car nous sommes tous dans le même bateau, Gold of Bengal, c’est une équipe d’ingénieurs curieux et engagés qui a décidé de partir à bord d’un catamaran unique en son genre. Conçu à des fins de recherche, celui-ci abrite un vrai laboratoire sur les technologies « Low-tech ». À bord du Nomade des mers, une petite équipe de 3 personnes parcourt les mers et les océans du globe pour un voyage de trois ans. L’objectif ? Tester non seulement les technologies « Low-Tech » déjà existantes dans une totale autonomie, en pleine mer, mais surtout partir à la découverte de nouvelles inventions à travers le monde lors de leurs escales.

En effet, ce sont souvent dans les pays les moins développés où on retrouve le plus ces technologies issue de la « bidouille locale » et du « Do It Yourself » (faire soi-même), dont l’ingéniosité frappe souvent par la simplicité de leur fabrication. En partant à la rencontre de certaines populations d’Amérique du Sud, d’Afrique et d’Asie, tout en étant confrontés à leurs problèmes quotidiens (accès difficile à l’eau, à l’hygiène ou à l’électricité), l’équipage du Nomade des Mers compte donc s’inspirer des technologies utilisées et/ou nécessaires sur place, afin d’apporter un véritable intérêt humanitaire à leur expédition.

Le projet du « Low-tech Lab » porté par ces jeunes français est donc unique en son genre et dans l’air du temps. L’équipage du Nomade des Mers a pris le large depuis le port de Concarneau le 23 févier 2016 et donne des nouvelles régulièrement sur sa page Facebook, ainsi qu sur son site Internet. Une série documentaire de 15 épisodes sera également diffusée durant l’été 2017 sur Arte. D’ici là, vous pouvez vous rendre sur le site d’Arte pour une présentation ludique et concrète des équipements embarqués à bord, du cuiseur domestique économe au réfrigérateur à évaporation, en passant par le filtre à sable.

Retrouvez l’intégralité de l’article ICI

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 10 mars 2016 par dans Revue de Presse, et est taguée .
Follow RSE Lib on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :