RSE Lib

Association des acteurs de la Responsabilité Sociétale

Fabrication, recyclage… quel est le véritable impact écologique des panneaux solaires ?

Trop polluants ou trop chers, fabriqués avec des terres rares… Face aux fausses informations qui circulent sur Internet, We Demain livre un état des lieux de l’impact environnemental de la filière photovoltaïque, avec des experts.

En France, 55 000 tonnes de panneaux solaires ont été posées durant l’année 2016. Un chiffre qui devrait tripler d’ici 2023, alors que le pays s’achemine vers un objectif de 20,2 GW de puissance installée contre 6,8GW actuellement.

Problème : ces quantités industrielles de panneaux solaires représenteront d’ici quelques décennies autant de déchets à traiter. L’impact écologique de leur production et la question de leur recyclage préoccupe de plus en plus les lecteurs de We Demain qui l’expriment dans leurs commentaires. Une inquiétude légitime, mais qui est aussi exploitée par certains défenseurs du nucléaire et qui entraîne son lot de contre-vérités.

Idée reçue n°1 : « Les panneaux solaires ne sont pas recyclables »

« C’est faux. Tout du moins pour les modèles au silicium cristallin, qui représentent 90 % du marché mondial », assure Bertrand Lempkowicz, directeur de la communication de PV Cycle, un organisme public chargé du recyclage des panneaux solaires.

Et pour cause : un panneau solaire est composé à 75 % de verre. Une matière recyclable à l’infini, tout comme l’aluminium qui compose son cadre. À l’intérieur, on retrouve un film plastique en EVA qui peut être transformé en granules pour être refondu ou brûlé pour générer de l’électricité. Enfin, restent les cellules en silicium et les conducteurs électriques qui peuvent être en aluminium, en argent ou en cuivre. Ces éléments sont séparés mécaniquement et chimiquement avant d’être fondus, puis réutilisés.

Idée reçue n°2 : « Les panneaux nécessitent des terres rares et autres minerais dont la quantité est limitée »

« C’est largement exagéré. On parle de quelques milligrammes d’argent, de bore ou de phosphore par centaine de kilos de panneaux. Ces éléments sont utilisés pour doper le silicium ou améliorer sa conductivité », détaille Xavier Daval, président de SER-Soler, la branche solaire du Syndicat des énergies renouvelables.

Idée reçue n°3 : « Il faut plus d’énergie pour fabriquer les panneaux qu’ils n’en rapportent »

« C’est totalement faux ! La production nécessite beaucoup d’énergie, c’est vrai, car il faut faire fondre le verre et le silicium métallurgique pour qu’il se cristallise. Mais il en va de même pour fabriquer l’acier et le béton qui composent les centrales atomiques », précise Xavier Daval. Mais si on utilise de l’énergie solaire pour faire fondre ces matériaux, on créé un cycle vertueux. Plus nous aurons d’énergie solaire, plus celle-ci sera propre. »

De plus, les processus industriels ont beaucoup évolué ces dernières décennies. Comme le rapporte une étude parue dans Nature Communications en décembre dernier. En 1986, il fallait compter 409 grammes d’équivalent CO2 pour un kWH. Aujourd’hui, l’empreinte d’un panneau solaire n’est plus que de 20 à 25 grammes d’équivalent CO2 par kWH.

Idée reçue n°4 : « Les panneaux ne durent que 25 ans »

« C’est un chiffre que l’on entend souvent, mais qui ne concerne en fait que les premiers panneaux produits dans les années 1980. C’est à dire ceux qui arrivent aujourd’hui dans les filières de recyclage. Pour les nouveaux modèles, on a aucun recul. C’est probablement 50 ans, peut-être plus !, avance le cadre de PV Cycle. Au pire, ils produiront un peu moins avec les années, mais de toute façon les panneaux seront largement amortis et tout ce qui est produit sera du bonus. »

  • Idée reçue n°5 : « Le photovoltaïque coûte trop cher pour les particuliers »
  • Idée reçue n°6 : « Importer les panneaux solaires de Chine est très polluant »
  • Idée reçue n°7 : « On ne peut pas stocker l’énergie produite »

Retrouvez l’article intégral ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 14 septembre 2017 par dans Etude, et est taguée , , .
Follow RSE Lib on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :