RSE Lib

Association des acteurs de la Responsabilité Sociétale

Travail & Handicap : Où en est-on?

handicap et innovaionL’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap relève à la fois de questions médicales spécifiques et de problématiques socio professionnelles. Où en est-on ? Qui sont les travailleurs handicapés en Europe, et comment s’insèrent-ils sur le marché de l’emploi ?

Un dossier très complet de Metis Europe qui a interviewé des acteurs représentatif sur le sujet, dont nous vous livrons un extrait :

Innovation en entreprise : les opportunités du handicap

Le handicap se tient d’un côté, appréhendé comme une limitation. L’innovation de l’autre, envisagée au contraire, comme un dépassement. Jusqu’à aujourd’hui, l’innovation a raté sa rencontre avec le handicap, mais les choses sont en train de changer car la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) pousse le handicap à évoluer de la contrainte vers l’opportunité et l’innovation quitte les rivages rassurants de la technologie pour s’intéresser davantage aux usages, et par conséquent à l’appropriation par les handicapés. Voici pourquoi cette rencontre, désormais inéluctable, est une chance pour le handicap mais aussi pour les entreprises.

Comment se fait-il que la France, qui occupe une excellente place dans les classements internationaux de dépense en recherche & développement, soit si mal classée lorsqu’il s’agit d’innovation ?

  • Première raison bien connue : le tropisme de l’ingénieur, centré sur l’exploit technique plus que sur le marketing, la commercialisation et l’adaptation aux besoins du marché.
  • Deuxième raison beaucoup moins souvent évoquée : les entreprises françaises sont encore insuffisamment engagées dans la transition de l’innovation produit (technologique) vers l’innovation sociale, celle des usages.

On comprend bien que lorsque l’innovation est générée par l’observation et l’évolution des usages, l’intégration de personnes handicapées dans leur clientèle et dans leur personnel devient un impératif pour les entreprises. Les handicapés développent des stratégies de contournement pour compenser leur handicap, qui modifient les contextes d’utilisation, les modes d’appropriation et d’utilisation des produits et services. Ces stratégies de contournement apportent des enseignements précieux pour améliorer l’expérience des clients, handicapés et valides.

Le handicap fait un pas vers l’innovation

L’insertion du handicap dans les entreprises passe par un écheveau complexe de réglementation, dont la fameuse loi n° 2005-102 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées – dite « loi handicap »

Quel est le bilan de cette approche par la contrainte réglementaire ?

  • On peut y voir le verre à moitié vide : en quatre ans, le taux de chômage des personnes handicapées a augmenté de 60% et atteint désormais le seuil de 21%, soit le double du taux de chômage global en France.
  • On peut aussi valoriser le verre à moitié plein : 71% des entreprises de plus de 20 salariés emploient au moins un salarié handicapé.

Mais pour aller plus loin, il faut changer de perspective et montrer clairement aux entreprises que l’insertion du handicap est une opportunité. Pour cela, il faut incorporer le handicap dans les politiques de RSE.

L’approche de l’ODEP (Office of Disability Employment Policy), l’agence du Department of Labor aux Etats-Unis est de considérer le handicap comme l’un des critères de diversité au même titre que le genre, l’ethnie, l’âge, la religion. Il affirme alors que le handicap définit la minorité la plus nombreuses aux Etats Unis (50 millions de personnes) et qu’à ce titre, il est indispensable pour les entreprises de les intégrer à leur effectif et à leur clientèle.

Le mouvement est enclenché en France également, sous l’impulsion de DRH qui considèrent l’insertion du handicap comme une facette de la politique de diversité (genre, âge, etc.), elle-même incorporée à la politique RH et RSE. Cela signifie que les caractéristiques propres du handicap sont recherchées en tant qu’atouts distinctifs.

C’est la raison pour laquelle Lucie Caubel explique que le numéro un mondial des logiciels professionnels ERP, l’allemand SAP, veut embaucher dans les années à venir des centaines de personnes autistes dans le monde pour travailler dans la programmation ou le test de ses logiciels.

Retrouvez l’intégralité de cet article ICI et du dossier Travail & Handicap ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 30 mars 2015 par dans Etude.
Follow RSE Lib on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :