RSE Lib

Association des acteurs de la Responsabilité Sociétale

La bioéconomie, une nouvelle tendance européenne

bioeconomieDe plus en plus d’États membres adoptent des programmes de bioéconomie, et l’UE encourage activement ses partenaires d’Europe centrale et de l’Est à faire de même.

Les défis européens en matière de bioéconomie regroupent la sécurité alimentaire, l’agriculture et la sylviculture durable, la recherche marine et maritime et la recherche sur les voies de navigation intérieure. En savoir plus

Une interview d’EurActiv Slovaquie. de John Bell directeur de la direction-générale Recherche et innovation (RTD).

Les stratégies de bioéconomie et d’économie circulaires ne sont-elles pas les deux faces d’une même médaille ?

La bioéconomie et l’économie circulaire font toute deux parties de l’« économie verte », dont l’objectif est d’améliorer la prospérité tout en conservant les systèmes naturels qui nous nourrissent. Si la bioéconomie et l’économie circulaire partagent cette vision, il ne s’agit pas de concepts identiques.

L’économie circulaire se réfère spécifiquement à une économie industrielle à l’intention réparatrice et qui promeut une meilleure efficacité et productivité des ressources. Elle s’occupe des matériaux d’origine biologique, mais aussi des autres, et encourage la réduction des déchets via la chaine d’approvisionnement et le cycle de vie des produits.

La bioéconomie vise également cette circularité, mais se concentre davantage sur la production durable de ressources biologiques, notamment la biomasse, par le biais de secteurs allant de l’agriculture et de la foresterie aux secteurs de la pêche et de l’aquaculture. Outre la production de ces ressources primaires, elle comprend les industries de conversion de la biomasse – de l’alimentaire aux industries énergétiques.

La bioéconomie va plus loin que la production, elle se concentre sur la biodiversité, les écosystèmes et l’énergie renouvelable. Sa transversalité permet d’assurer une utilisation compétitive de la biomasse tout en répondant à des questions sociétales importantes, comme la réduction de la dépendance aux énergies fossiles ou la sécurité alimentaire mondiale.

L’économie circulaire et la bioéconomie se renforcent l’une l’autre et il est important de profiter de tout le potentiel qu’elles offrent.

À quel point l’adoption de la bioéconomie dépend-elle du soutien public ? Que fait la Commission pour soutenir des solutions biologiques ?

La bioéconomie est un domaine complexe, à multiple facettes, dans lequel le développement de nouvelles chaines de valeur dépend de la collaboration active d’un large éventail de parties prenantes, comme les agriculteurs, l’industrie, les chercheurs et les autorités publiques. Cela implique le développement de nouvelles synergies et de nouvelles interdépendances qui doivent créer la confiance entre les acteurs.

Les produits et services bioéconomiques ne peuvent devenir viables que s’ils sont acceptés par la société, ce qui ne dépend pas uniquement de leur qualité, mais aussi de la confiance des citoyens vis-à-vis de la gouvernance de cette bioéconomie, comme par exemple son adhésion aux principes de durabilité et d’égalité sociale.

Comment encourager un concept aussi large et transversal ?

Une stratégie bioéconomique intégrée doit se pencher sur l’approvisionnement durable en biomasse et sur le recyclage. Il est nécessaire d’assurer une politique cohérente pour créer une bioéconomie circulaire et durable. Cela nécessitera l’implication active d’une série de secteurs politiques, et donc la collaboration d’un certain nombre de ministres européens.

La complexité de la bioéconomie suppose également l’engagement actif et la participation d’un éventail de parties prenantes, des producteurs primaires aux industries, aux ONG et aux régions, pour assurer la mise au point de politiques inclusives soutenues par la participation de la société.

Retrouvez l’intégalité de l’article ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 29 novembre 2016 par dans Revue de Presse, Témoignage, et est taguée , , .
Follow RSE Lib on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :